Bienvenue sur le forum de l' AUTO MODELE CLUB DU GOLFE

Entraînements tous les dimanches matin de 9h à 12h30 à Meucon et à partir du 15 Octobre 2017 à la salle de sport BECEL.
 
AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Evolution du circuit mini Z Conleau
Aujourd'hui à 22:28 par Toululu

» Anniversaire Eliot
Aujourd'hui à 21:17 par anthony

» Anniversaire Thierry ...
Aujourd'hui à 21:17 par anthony

» Réflexion sur Course MINI Z Saison 2018/2019
Hier à 16:07 par xav56

» Date futur entrainement MINI Z ....... 2018 / 2019
Lun 17 Sep - 21:25 par Angélus FZ75

» aide pour écolage
Lun 17 Sep - 20:35 par patrick

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 TECHNIQUE et REGLAGE du Mini Z

Aller en bas 
AuteurMessage
AlexandreT

avatar

Nombre de messages : 182
Age : 32
Localisation : Saint Avé
Date d'inscription : 17/09/2012

MessageSujet: TECHNIQUE et REGLAGE du Mini Z   Dim 20 Oct - 19:07

Bonjour,

Pour les personnes interessées, je recopie un guide bien fait mais un peu daté et très orienté compétition qui m'a aidé a comprendre le monde Z !

Informations provenant de : http://mbcbh.free.fr/techniqueZ/techniqueZ.html

mbcbh a écrit:

TECHNIQUE  et  REGLAGE du  mini  z ...

La Mini Z a connu un essor considérable ces dernières années. Ce modèle s'est imposé comme une voiture idéale pour débuter, en raison de ses faibles contraintes d'utilisation, mais également un outil pour perfectionner son pilotage, tant la précision de la conduite et la justesse dans les réglages se ressentent à cette échelle.

Tout d'abord, attardons nous sur la gestion de la tenue de route avant de voir la mise au point de la propulsion.

Il faut que la voiture enchaîne le plus rapidement les virages qu'elle va aborder, chercher la vitesse de passage en courbe la plus élevée, et en compétition, chercher à avoir une voiture saine, dont on peut garder le contrôle sans stresser.
En compétition, deux écoles s'offrent à vous:
- 1 avoir le train arrière qui dérape légèrement, la voiture s'inscrira en entrée de virage très efficacement (sur-virage)
- 2 avoir le train arrière scotché au sol quelque soit la situation. (sous-virage)
Cette 2e approche, qui est celle que j'utilise, permet de ressortir beaucoup plus rapidement du virage, compensant une vitesse en entrée de courbe moins élevée qu'avec 1.
En théorie, 1 marche mieux sur les tracé PAC-MAN, mais l'avantage à tirer est réduit à néant avec UNE seule courbe à haute vitesse, surtout si -comme à SERRIS- l'intérieur est bosselé (c'est incontrôlable).

- Quels pneus choisir ?

à l'arrière, c'est très simple, pour rechercher l'accroche maximale, faut pas vous poser de question le 20° c'est ce qu'il y a de mieux.
De préférence large si votre carrosserie le permet.
Une fois acheté ces pneus, il vous faudra les strier.
Pour cela, vous mettez un 20° sur sa jante, le faites tourner à l'aide d'une perceuse ou équivalent si vous avez, sinon faites comme moi, fixez la normalement, faites hurler le moteur tout en bloquant le diff. du coté opposé, et avec un morceau de papier de verre plié en deux, faites deux stries assez profondes (mais pas jusqu'à la jante quand même).
Résultat, l' accroche latérale est nettement supérieure, ce qui vous permettra de mettre gaz en sortie avant les autres sans faire partir le châssis.
Bien sûr, striés ou non il faut impérativement les traiter*.
Striés et traités, on gagne facile + de 10° shore, surtout sur des pneus à ° élevés.

à l'avant, c'est carrément + subtile. En course, 10 secondes sans voir une Mini Z faire un toit c'est exceptionnel... Toute la difficulté consiste à approcher grossièrement de la limite ou la voiture part en tonneaux. C'est l'accroche maximale que vous pouvez utiliser. Bien évidemment, l'accroche ne varie pas énormément entre chaque moquette. Généralement, cette limite se trouve entre 38° et 48°. C'est à dire que <35 et >50 sont proscrits.
Il vous faut utiliser les 50° + ou - traités, voir les 40 non-traités.
Il faut savoir qu'une fois traités les 50° ne reprendrons pas leur dureté d'origine. Il faut donc y aller progressivement, voir en ne traitant que l'intérieur du pneu.
Il faut savoir aussi que la piste se gomme progressivement et accroche de + en +.

- Comment régler la suspension ?

à l'avant, c'est pas sorcier, faut que ça sautille très (très) légèrement.
si ça sautille trop, vous risquez le tonneau, faut durcir.
si ça sautille pas, c'est que vous êtes loin de la limite, il vous faut donc assouplir.

dur -> -> -> -> -> souple
jaune -> vert -> rouge

à l'arrière, pareil, sauf qu'il vous faudra jouer sur les T en carbone. Souvent ce sera le plus "costaud" (le + large) qui conviendra. Veillez à ce qu'il soit bien serré.

Petit truc, li est possible d'assouplir encore le T d'origine en desserrant d' 1/4 tour chaque vis le maintenant à son support.

- Pourquoi et comment jouer sur la garde au sol ?

En Mini Z, il est nécessaire d'avoir un centre de gravité le plus bas possible.
La carrosserie est l'élément placé le plus haut, et  présente un poids non négligeable par rapport au poids total de la voiture. La carrosserie, en fonction de sa forme, influe donc énormément sur les performances du châssis.

Ferrari Modéna, Mercedes, Honda NSX

Les 4 carrosseries les + efficaces acceptant les voies larges sont:
- la Mercedes: passe-partout, très saine, permet 0,5mm de butée basse,
- la Viper: idéale sur les circuits rapides, au centre d'inertie reculé, très stable,
- la Honda nsx: haute sur le châssis, elle permet cependant 2mm de butée basse, c'est elle qui permet donc d'avoir la voiture la plus basse. comportement neutre,
- la Ferrari modéna: très (trop!) vive, utilisation optimale sur les tracés PAC-MAN, mais c'est la plus basse lorsqu'on n'utilise pas de butées, c'est la meilleure sur circuit bosselés. permet 0,5mm de butée basse, mais je vous déconseille de réduire la garde au sol.

Pour les pilotes confirmés, il vous est possible de modifier la garde au sol du châssis.
Avec la Ferrari passez votre chemin.
Avec la Mercedes, je vous recommande d'essayer de rabaisser l'arrière en rajoutant une fine cale entre le T et sa fixation sur le support moteur**. A l'avant comme pour la Ferrari n'essayez même pas de modifier quoi que ce soit.
Pour la NSX, (ce qui est le cas d'autres carrosserie voies étroites comme la Nissan skyline), vous pouvez ajouter beaucoup de butée basse (2mm max), au moyen de rondelles sur les axes entre les fusées et le châssis*. En relevant les fusées vous abaissez la garde au sol, mais vous comprimez également les ressorts. D'autre part, je vous conseille lorsque vous allez au delà de 1,5mm de butée basse, de rajouter environ deux rondelles (0,5mm) de butées hautes, toujours sur les axes entre les fusées et la platine supérieure cette fois ci. En cas de choc, vous éviterez ainsi que les fusées sortent de la tige qui les guident.  Pour la NSX, on peut mettre 2 cales superposées à l'arrière entre le T et sa fixation au support moteur.

- Le différentiel à billes...

doit être légèrement libre, si vous utilisez ma base de réglage... Réglé dur, il fera déraper l'arrière en sorti de virage, ce qui avec des pneus tendre mettra la voiture sur le toit. Veilliez également à ce qu'il ne soit pas trop libre, sinon il ne restituera pas totalement la puissance du moteur.
Cette option apporte un (très) petit gain de motricité.

- Les roulements à billes...

à cette échelle n'ont que peu d'influence sur la voiture, c'est une option à prendre en dernier lieu. On ne peut pas les démonter, il n'y a donc pas de préparation possible. En revanche, si vous installez d'autres roulements qui eux sont démontables (par ex ceux de Tamtech à l'avant) il faudra faire la préparation habituelle, c'est à dire retirer la graisse d'origine en les faisant tremper déflasqués dans l'acétone, puis en les passant au WD40 avant de les remonter, le mieux étant de les remonter déflasqués (sauf si vous roulez dans la boue...).

- Le servo de direction...

doit être lubrifié, en mettant une gougoute d'huile dans la pignonerie.
Le mieux est de monter l'option pignonerie de servo renforcée, car les rapports ne sont pas les mêmes. Résultat, la voiture est + précise et il devient enfin possible de faire une ligne droite...

- Le turbo est-il vraiment nécessaire ?

Depuis presque un an sont arrivés les premiers turbos. Mon avis c'est indispensable pour celui qui veut gagner. Le turbo donne de meilleurs performances au moteur sans modifier l'autonomie. J'ai l'impression, que le turbo nivelle en quelque sorte les performances moteur car il aura beaucoup + d'effet sur un mauvais moteur (ou mal entretenu) que sur un bon.
Pour ma part j'utilise le turbo RB et je suis très satisfait. Le frein donne pleinement son potentiel avec les pneus 20° et une fois habitué on ne peut plus s'en passer !!

- Quels accus choisir ?

les Energisers 750 Nimh

les Carrefours 250 Nicd
(vraiment pas cher , un peu plus de 6€ les 4)

les Uniross 700 Nimh

les Sanyos 700 Nimh

Il faut savoir que les performances (accélération et vitesse de pointe) de votre voiture sont sensiblement modifiées d'un pack à un autre. Il est donc -surtout en compétition- nécessaire de choisir les bons accus.

Deux types d'accus, les Nicd ou les Nimh.
Les premiers offrent des voltages sans concurrence, surtout pour les carrefours (entre 7,10 et 7,50 V).
Les Nimh ont beaucoup plus d'autonomie, mais moins de pêche.
Pour moi la référence ce sont les Sanyos, qui conservent bien leur voltage d'origine (de 6,40 V à 6,90 V). Attention cependant, il faut éviter de les recharger le même jour.
Les Uniross ont fait leur temps, même s'ils conviennent parfaitement pour une utilisation loisir. (je trouve qu'ils se conservent moins bien).
Je n'ai utilisé les Energisers qu'une fois, à SERRIS lors de la dernière manche, et les performances étaient hallucinantes. C'est tout ce que je peux en dire pour l'instant.
Les Nicd, vous l'aurez compris sont idéal pour les qualifications, tandis que les Nimh sont plus appropriés pour les finales.

Je charge mes Nicd à 0,8 A, en linéaire ou en pulsé.
Je charge mes Nimh à 1 A, en linéaire (programme Novak NIMH2).

Pour une utilisation optimale de ces packs, le mieux est d'utiliser un chargeur type Novak Millénium ou le Pulsar.

Astuce: Si vous utilisez les Sanyos, vous serez probablement confrontés  à des problèmes de faux contacts. En fait, ces piles sont légèrement plus courtes, et leur pôle + possède un diamètre plus élevé que les autres piles.  
Je procède donc à quelques modifications sur le châssis pour améliorer le contact*. En fait il semblerai que les supports de carrosserie jouent un rôle, car la probabilité de faux-contacts varie en fonction de la carrosserie utilisée.

- Que faut il faire pour améliorer les performances du moteur ?

Pour ceux qui ne l'auraient pas encore acheté, allez-y les yeux fermés. C'est vraiment une option qui vous fera aller + vite.

Tout d'abord, il faut savoir que tous les moteurs n'ont pas les mêmes performances. Il faut donc un minimum de chance (pour ceux qui pensent que ce sont ceux qui ont les meilleurs moteurs qui gagnent).
Bon cela dit, on peut accroître les performances en améliorant les contacts (charbons, collecteur, bagues). Les produits à utiliser sont:
- Speedy Drops pour les charbons,
- lubrifiant pour bagues
et surtout la bombe Orion pour nettoyer le moteur après chaque manche.

Essayez de "trier" vos moteur. Par exemple, c'est toujours le même que j'utilise depuis 3 ans et que je garde uniquement pour les courses.
Il faut savoir que les moteurs neufs marchent vraiment bien, il n'est nécessaire de les faire tourner pour donner forme aux charbons.

Déjà, en mettant un peu de nettoyant moteur juste avant de partir, vous sentirez la différence. Et utilisez l'huile en complément pour diminuer les frottements et assurer l'entretien.

Point de vue nettoyants moteurs, il y a différentes marques, le mieux est donc Orion, car assez agressif mais avec une efficacité qui dure bien plus longtemps que sa concurrence. Sinon le LRP est un poil moins agressif, Corraly ne dure pas assez longtemps en course, et le Tamiya vraiment trop agressif.

- Le pilotage...

doit être très précis. + vous roulerez, + vous progresserez. Et plus vous sentirez les réglages. En fait il faut développer certains réflexes spécifiques à la mini Z. C'est pour cette raison que des top pilotes dans d'autres catégorie sont en milieu de peloton en Mini Z cup et inversement, j'en connais d'autres qui ne font que de la Mini Z, qui ont débuté avec et qui accrochent des finale A !

Pour faire des temps canon, il faut prendre les trajectoires les plus courtes, chercher à passer le + vite possible dans tous les virages... Je me souviens de la finale 2001 ou on faisait la ligne droite collée aux tasseaux pour accélérer à fond (y avais pas encore les 20°!!!). Celui qui va le + vite, c'est celui qui attaque le +.

Pour réussir sa course, il faut surtout ne faire aucune faute, et être (très) patient dans ses dépassement sur les retardataires en qualifs, ou trouver l'endroit approprié pour pousser celui qui est devant, mais il faut en aucun cas faire de fautes. En finale, toujours pareil, il faut être patient. Une course Mini Z c'est très stressant. Doubler un pilote aussi rapide que soi, pour subir ensuite sa pression, ce n'est pas un bon plan.
En fait, il faut avoir l'intelligence de ''deviner'' ce que vont faire les pilotes, lorsqu'on se rapproche d'eux sur la piste, et ça, y a pas de secret, ça vient en s'entraînant...

En gros, si vous savez prendre un départ à 12 furieux en plein milieu de peloton sans toucher qui que ce soit, alors en qualif vous avez toutes les quartes en main pour vous extirper de la masse et accrocher une finale A.      

- Pour ceux qui débutent par la Mini Z...

2 règles essentielles en +, trop souvent oubliées, contentez vous du minimum de débattement (en fonction du circuit), et mettez des pneus durs à l'avant (50°) pour avoir du sous-virage le temps de la contrôler correctement.

- Que dois-je acheter avec ma voiture de base ?

utilisation de base :
- pneus 40° pour l'avant,
- pneus 20° pour l'arrière,
- accus: les uniross 700 suffisent avec leur chargeur lent intégré. (x2 minimum)

utilisation avancée :
- les mêmes pneus
- moteur X speed,
- T de suspension carbone,
- accus: choisir les Sanyo 700 dès le début (x3),
- si le budget le permet, un chargeur rapide de base,
- produit de traitement des pneus.

utilisation compétition :
- les mêmes options citées précédemment,
- préférer la ferrari modéna comme carrosserie,
- roulements à billes,
- différentiel à billes,
- kit ressort avant,
- le dernier turbo "RB",
- bombe de nettoyant moteur "TEAM ORION",
- un vrai chargeur, capable de charger les Nimh, style Novak Millénium Pro ou Pulsar, pour les électriciens.
Je laisse bien évidemment le soin à nos expert, de corriger, enrichir, et nous éclairer sur ces différents éléments.
Ne surtout pas prendre au pied de la lettre tout ce qui est écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François

avatar

Nombre de messages : 1169
Age : 56
Localisation : Ploemel
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: TECHNIQUE et REGLAGE du Mini Z   Dim 20 Oct - 19:37

bien vu alexandre , tu m'a l'air bien énervé mini z , du coup je vais ouvrir un post à propos du projet de la serie stock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlexandreT

avatar

Nombre de messages : 182
Age : 32
Localisation : Saint Avé
Date d'inscription : 17/09/2012

MessageSujet: Re: TECHNIQUE et REGLAGE du Mini Z   Dim 20 Oct - 20:12

Les nouveaux projet c'est super motivant, surtout ceux d'envergure Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick

avatar

Nombre de messages : 3867
Age : 54
Localisation : Arradon
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: TECHNIQUE et REGLAGE du Mini Z   Dim 20 Oct - 20:26

Motivé à fond l'Alexandre c'est super Very Happy . A mon avis l'article date un peu, les carros qu'il propose ne sont pas les plus efficaces, pareil pour les accus, en tout cas ça montre bien que même si c'est tout petit une mini Z y a tout d'une grande y compris tous les réglages. Et on te cause pas encore carrossage, déport ou amortisseur à friction là Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TECHNIQUE et REGLAGE du Mini Z   

Revenir en haut Aller en bas
 
TECHNIQUE et REGLAGE du Mini Z
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le forum de l' AUTO MODELE CLUB DU GOLFE :: Le club :: Mini-Z-
Sauter vers: